Home / France / Zemmour désormais à 17%, Le Pen reléguée troisième à 15%

Zemmour désormais à 17%, Le Pen reléguée troisième à 15%

Captain Harlock
Démocratie Participative
07 octobre 2021

 

Comme prévu, le système poursuit la purge de l’alcoolo-tabagique au profit d’Eric Zemmour à coups de sondages (probablement manipulés) et de promotion médiatique massive.

Quoique l’on pense de ces sondages, ils sont partout et suffisent à marginaliser Marine Le Pen.

Elle est désormais donnée troisième.

Dans la narration pré-électorale, c’est important. Depuis quatre ans et demi, elle était systématiquement donnée au second tour face à Macron, ce qui avait convaincu la grosse de prendre 4 années sabbatiques aux frais des contribuables.

Cette touriste se contentait d’afficher sa mine satisfaite d’elle-même à droite et à gauche.

Jusque début septembre, elle est restée dans le déni face à la candidature Zemmour. Maintenant, c’est la panique complète car sans deuxième tour, le RN surendetté à hauteur de 23 millions d’euros sera anéanti financièrement. Il ne tiendrait probablement que deux ans de plus, le temps pour les tribunaux de juger les affaires en cours.

Les sbires de la matrone en sont réduits à se victimiser dans les médias en hurlant au fascisme et au masculinisme.

L’indigence des critiques sur le fond est totale.

Tout le monde voit les membres d’un syndicat en train de hurler parce que leur rente arrive à son terme. Qui voterait pour des gens qui se plaignent d’être privés de gamelle au point de ne même plus parler de propositions politiques ?

Ce ramassis de fiottes et d’opportunistes à la botte de l’horrible Marine Le Pen ne peut pas redresser le pourrissement qu’ils ont eux-mêmes alimenté pendant des années.

Les laquais de la juiverie que l’alcoolo-tabagique a imposé dans son sillon après avoir purgé les nationalistes sont désormais en train de préparer leur ralliement à Zemmour-Rothschild.

A commencer par Collard avec ses cheveux filasses.

Et bien sûr Robert Ménard.

Qui sera Brutus ?

Je vois les gens qui maudissent Zemmour et ses financiers de chez Rothschild parce qu’ils capitalisent sur la situation, mais c’est oublier que la nature a horreur du vide. Zemmour n’aurait jamais pu percer face à un Front National resté fidèle à sa ligne historique alors que tout, absolument tout lui donne raison, sur tous les sujets : immigration de masse, terrorisme, etc..

Pour séduire la juiverie, Marine Le Pen a posé elle-même les bases de l’anéantissement du parti dont elle a hérité sans rien foutre. Cette fameuse « dédiabolisation » qui consiste à dîner avec le Diable juif. Ce pacte avec le Diable hébraïque arrive à sa conclusion et sans surprise c’est la goya qui perd.

La stratégie de la grosse consiste à refaire la campagne débile de Jean-Marie en 2007 : au moment où Sarközy lance une furieuse attaque à droite sur le thème de la sécurité et de l’immigration – le kärcher -, Le Pen fait une campagne de gauche, allant jusqu’à parler des « Français de branche » sur la dalle d’Argenteuil.

Le résultat fut à la hauteur des espérances.

15 ans plus tard, Marine Le Pen, plus agressivement que jamais, fait campagne à gauche sur le féminisme, l’amour des musulmans au nom de la lutte contre les amalgames et même, le refus du pétainisme.

En fait, sa clique en est même arrivée à faire des procès en lepénisme à Zemmour.

Je n’invente rien.

En 2021, la femme qui s’appelle Le Pen accuse son concurrent de lepénisme.

Nous en sommes là.

Pour surréaliste que ce soit, c’est parfaitement logique venant d’une femme. Les femmes sont rongées par leur solipsisme. Elles sont tellement absorbées par elles-mêmes qu’elles ne prêtent aucune espèce d’attention à la décence objective de ce qu’elles disent. Ce qui leur importe, c’est d’être validées.

Marine Le Pen n’a jamais eu de programme politique. C’est une ratée névrotique qui hait son père pour lui avoir fermé les cercles mondains à cause de son patronyme. Son seul but avec le FN était d’assouvir sa vengeance narcissique en forçant les portes de l’élite dominante à coups d’élections.

Si vous laissez les femmes entrer en politique ou à quelque niveau de responsabilité que ce soit, elles détruiront tout. C’est le truc le plus important à comprendre, y compris avant la question juive ou la question raciale. Les juifs ne conquièrent un pays qu’avec l’aide des femmes qu’ils excitent contre les hommes de leur groupe. Le féminisme moderne est d’ailleurs une création intellectuelle juive, intégralement.

Et vous savez qui empêche la situation d’être rétablie ? Les mâles beta féministes de droite. Ces types consacrent toute leur énergie à convaincre les hommes de laisser ces femelles faire ce qu’elles veulent, c’est-à-dire détruire la société. Au moindre appel à discipliner les traînées et à les renvoyer à la cuisine, vous les voyez sortir de partout en hurlant.

Ces types ne veulent pas votre bien, ils veulent le conformisme social et le conformisme social actuel est intrinsèquement conçu pour vous détruire, vous l’homme blanc hétérosexuel.

Au moins, avec l’anéantissement de Marine Le Pen, les hommes vont pouvoir constater de leurs propres yeux à quoi mène une femme en politique : au juif.

Tout était écrit, bien à l’avance.

Commentez l’article sur EELB.su