Home / Décryptage / Marion Maréchal se dit prête à poignarder dans le dos sa tante si le juif Zemmour lui donne un ministère

Marion Maréchal se dit prête à poignarder dans le dos sa tante si le juif Zemmour lui donne un ministère

Captain Harlock
Démocratie Participative
11 octobre 2021

 

Marion Auque dit « Maréchal » (ex-Le Pen) était sur CNews à l’invitation du Québécois obèse Bock-Côté.

Tout cela était évidemment scénarisé. Comme convenu, Marion Auque a pris ses distances avec sa tante pour mieux se rapprocher de Zemmour, le Gaulois d’Oran. Elle a ainsi remis en cause la légitimité naturelle Marine Le Pen et appelé à « choisir » le « mieux placé ».

La gorge presque déchirée, elle a ensuite enchaîné en assurant qu’il fallait rapidement distribuer « les postes stratégiques » au sein du futur gouvernement likoudnik.

Les hommes conquièrent le monde et les femmes conquièrent les hommes – par la négociation.

Avec Marion Auque, vous pouvez oublier l’image de douce séductrice qu’elle affiche d’ordinaire pour son public de beta orbiters : elle veut le pouvoir, comme toute vaginocrate castratrice qui se respecte, et elle le fait savoir en affichant froidement ses tarifs. En l’espèce, un poste de ministre prestigieux.

Grâce à sa filiation et à sa cohorte de beta, elle propose à Zemmour sa légitimité de membre de la dynastie Le Pen dont il a besoin pour parachever la liquidation de Marine Le Pen et du RN/FN. En échange de la trahison du sang et de sa famille au profit des juifs, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen exige un ministère d’où elle pourra faire ce que toutes les femmes font : intriguer pour asseoir leur domination.

Quand elle parle de mieux « placé », il faut comprendre qu’elle parle des sondages. Il n’y a que l’élection qui peut à proprement parler dire qui est le « mieux placé ». Or, ces sondages sont ce que les médias et ceux qui les contrôlent veulent bien en faire.

Les sondages s’achètent et Zemmour a tout l’argent juif nécessaire pour en acheter.

Si l’on y ajoute le soutien massif du cartel médiatique, BFMTV en tête, vous pouvez gonfler à partir de rien un candidat.

Macron a été élu de cette façon alors que personne ne connaissait ce type.

Ce qui est ironique, c’est que Marine Le Pen a fait la même chose en commettant le parricide en chassant son père du FN pour plaire aux juifs en échange d’une validation.

Cette dynamique est toujours la même. Sans les femmes blanches, le juif n’aurait jamais pu subvertir les nations occidentales à ce point. Il sait comment se servir de leur stupidité et de leur vanité pour perdre l’homme blanc et la droite féministe est catégorique sur ce point : les femmes blanches ont le droit suprême d’aider le juif à nous poignarder dans le dos.

C’est pratiquement le seul sujet sur lequel ils sont intraitables.

Commentez l’article sur EELB.su