Home / Décryptage / Les 3 juifs de Conspiracy Watch se filment en train d’accuser les goyim de mentir !

Les 3 juifs de Conspiracy Watch se filment en train d’accuser les goyim de mentir !

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 octobre 2021

 

Ce qui amène au bout d’un moment l’Aryen à comprendre l’existence du problème juif, c’est le spectacle que donnent d’eux-mêmes les juifs. L’Aryen comprend qu’il y a un mur invisible entre le juif et lui.

Ce trait psychologique fondamental du juif, comme chez la femme, c’est le solipsisme. Les juifs n’ont aucune conscience des autres, encore moins de l’image d’eux-mêmes qu’ils renvoient aux autres. Ils ne sont plein que d’eux-mêmes.

Paradoxalement, ces créatures nombrilistes qui pontifient sur la tolérance et l’accueil de l’autre ont une incapacité cognitive totale à intégrer quelque chose qui évolue hors de leur bulle juive. Quand ce quelque chose évolue dans une direction qui déplaît au juif, il appelle ça de l’antisémitisme.

C’est ce solipsisme atavique qui explique le goût du juif pour l’exhibitionnisme, exactement comme les femmes.

Cela donne des scènes aussi obscènes que grotesques où trois menteurs juifs se filment sur Twitter pour accuser les goyim de mentir.

A aucun moment ces trois juifs n’ont l’impression que quelque chose cloche, c’est bien pour cela qu’ils s’étalent partout avec fierté.

Si quelqu’un arrivait et disait à ces trois hébreux égocentriques « mais vous êtes trois juifs ! », ils auraient l’impression de percuter un mur à Mach 3. Le simple fait pour un goy de surgir dans leur univers parallèle constitue pour eux une terrifiante agression.

Ce qu’ils font, avec leurs médias et leurs idéologues, c’est étendre toujours plus loin leur bulle autistique dans laquelle le goy n’existe pas et doit se contenter d’admirer le peuple de Yahvé.

Et franchement, quand on voit ce David Medioni, on mesure à quel point le peuple de Dieu est beau.

Vous pouvez en rire mais ces malades mentaux de Conspiracy Watch sont ceux qui décident qui a le droit de s’exprimer sur les réseaux sociaux.

Ils ont pour ainsi dire fait de Twitter France une colonie de leur asile psychiatrique communautaire.

C’est ce que se passe quand vous laissez des cervelles détraquées de Judée dominer votre pays : vous vous retrouvez dans vol au dessus d’un nid de coucous.

*Merci à nienyoka56

Commentez l’article sur EELB.su