Home / Les dernières actualités / Le confinement fait exploser les prix, Darmanin annonce le « vote à distance »

Le confinement fait exploser les prix, Darmanin annonce le « vote à distance »

Captain Harlock
Démocratie Participative
30 septembre 2021

 

Le confinement global a sérieusement destructuré les chaînes d’approvisionnement, les pénuries entraînent une hausse rapide des prix.

Le gaz a pris plus de 50% en un an.

Et le prix du gaz fixe le prix de l’électricité.

Il en va de même du pétrole.

Tous les secteurs sont touchés et ce phénomène ne va faire que s’amplifier pour affecter le ravitaillement en nourriture, tant pour l’acheminement que la production agricole.

Pendant ce temps-là, le niveau des salaires n’augmente pas car l’inflation n’est pas liée à une augmentation de la demande mais à une raréfaction de l’offre.

Depuis le début de cette pandémie orchestrée par le système globaliste, Macron a emprunté près de 1000 milliards d’euros sur la période 2020-2021-2022 pour maintenir artificiellement l’économie française, c’est-à-dire l’équivalent de 40% du PIB français. Sans ces emprunts, la France aurait eu une croissance négative de 12,5% par an. C’est à ce prix que les masses ont accepté d’entrer dans le nouveau paradigme de contrôle total voulue par l’oligarchie.

Cette mécanique ne va pas s’arrêter. Plus le système précipite le dysfonctionnement de l’économie, plus il va accélérer le basculement dans ce paradigme néo-communiste où les individus dépendent intégralement de l’Etat.

Depuis le début de ce putsch global, le but est d’instaurer un système social et économique intégralement dirigiste où chaque individu dépend du système oligarchique pour vivre.

La propagande contre le cash tourne à fond sur BFM Drahi.

Le gouvernement bioterroriste entre progressivement dans la phase active de cette suppression.

L’argent liquide sera remplacé par l’Euro numérique de la juive Lagarde qui permettra aux maîtres de la BCE de savoir qui dépense quoi et comment et surtout d’avoir le pouvoir d’y mettre son véto.

En parallèle, le vote numérique sera mis en place pour s’assurer que les résultats du théâtre électoral soient toujours déterminés par l’élite globale sur le modèle des élections présidentielles américaines de 2020.

Un goy type de la décennie 2020 ne pourra pas sortir de chez lui sans passeport sanitaire, ni se rendre dans un pays étranger sans être vacciné par Pfizer tous les 6 mois. Ce passeport sera intégré à une identité numérique européenne qui permettra de contrôler chacun de ses actes, déplacement et paiement.

Pour parfaire le tout, l’anonymat sur internet sera aboli par l’UE afin de s’assurer que la plèbe ne dise rien contre le Nouvel Ordre Mondial. Le prétexte utilisé sera le respect dû aux traînées, aux métèques et aux juifs.

Si le goy type devient un vilain goy, il sera débranché économiquement et socialement.

S’il persiste, il sera interné dans un camp « sanitaire ».

Comme la grande majorité des gens a été zombifiée par la vaccination depuis que le système a délibérément recouru à cette arme biologique qu’est le Covid19, on ne peut espérer aucune espèce de réaction contre Davos, Bill Gates ou Soros et leurs relais gouvernementaux. Et si jamais la plèbe s’énerve, le système a encore de nombreuses armes dans son arsenal, que ce soit des virus beaucoup plus létaux que le Cohen19 ou bien des cyberattaques orchestrées sur le modèle du 11 septembre.

Le recours au terrorisme étatique par l’élite globale est désormais la règle dans cette société hébraïque où le servage est restauré.

Il n’y aura pas de sortie par le haut de ce système, uniquement une désintégration violente.

Il est temps de voir la réalité en face.

Commentez l’article sur EELB.su