Home / Les dernières actualités / J’ai suivi un énième débat à propos de l’islam sur CNews

J’ai suivi un énième débat à propos de l’islam sur CNews

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 septembre 2021

 

CNews, la chaîne de la droite radicale de Vincent Bolloré-Goldschmidt, permet de rebattre les cartes du politiquement correct.

L’algérienne Lydia Guirous, porte-parole du parti gaulliste, exprimait hier encore sa colère contre l’islamisme.

Une opinion partagée par la marocaine Naïma M’Faddel qui exige pour sa part un « islam des Lumières », en France.

Ce débat franco-français, qui n’a toutefois pas permis de comprendre comment tous ces problèmes islamiques sont apparus, était animé par la tunisienne Sonia Mabrouk. Grâce à Sonia, la solution a été une nouvelle fois mise sur la table par l’algérienne Lydia Guirous : faire des Français avec des arabes.

Une solution française pour la France que porte le polémiste séfarade, lui aussi d’origine maghrébine, Eric Zemmour (en arrière-fond).

L’heure est à l’ascenseur racial.

Vous voyez, tous ces bougnoules qui palabrent à propos de notre pays finissent par se prendre pour des vrais Français. Et franchement, beaucoup plus français que tous les sales gwers racistes qui bouffaient et bouffent encore du porc dans leur campagne.

Ces bougnoules sont désormais ceux qui organisent les débats et invitent les débatteurs. Naturellement, dans ces débats il n’est question que d’aménager la présence des bougnoules aux entournures, jamais de les foutre sur le premier ferry direction Alger.

C’est tout l’avantage des débats sur l’islam : ça permet implicitement de normaliser la présence de tous les bicots, demi-blédards et autres quarts de crouille essayant de jacter la France à la télévision en paradant comme les nouveaux maîtres du pays au prétexte que la République des loges leur a filé des papiers.

Et dire qu’il a fallu pas moins de 130,000 Français hachés menus pour tenir Verdun face aux divisions d’élite du Kaiser, mais que dix beurettes suffisent pour conquérir la France avec du maquillage.

Ca fait réfléchir.

Lire l’article sur EELB.su