Home / Les dernières actualités / Hérault : les arabes du SC Marseillan dérouillent l’arbitre qui faisait du zèle en contrôlant les passeports sanitaires

Hérault : les arabes du SC Marseillan dérouillent l’arbitre qui faisait du zèle en contrôlant les passeports sanitaires

Sigmar Polaris
Démocratie Participative
08 octobre 2021

Enfin du civisme !

Capital :

Un match de foot tourne court dans l’Hérault. Samedi 2 octobre, à 18 heures, alors que les U19 du SC Marseillan devaient affronter leurs homologues de La Peyrade FC, la rencontre a finalement été annulée, relatent Midi Libre et France 3 Occitanie, lundi 4 octobre. La raison ? L’arbitre a demandé aux joueurs de présenter leur pass sanitaire, comme l’exige le protocole sanitaire en vigueur, déclenchant la colère des protagonistes. « Des joueurs de l’équipe de Marseillan ne disposaient pas de leur pass sanitaire et l’arbitre a donc annulé le match, comme il est prévu dans ces cas-là« , confirme à France 3 David Blattes, président du district de l’Hérault.

Alors qu’il se rendait à son véhicule après avoir annulé la rencontre, l’arbitre a été violemment agressé. « Un joueur de l’équipe de Marseillan a commencé à l’insulter copieusement, puis à lui cracher dessus, avant de le taper. Un autre joueur de la même équipe aurait aussi donné des coups« , raconte le responsable. Après l’intervention des pompiers, l’arbitre a été transporté à l’hôpital de Pézenas où les médecins lui ont prescrit quatre jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

L’arbitre a déposé une plainte à la gendarmerie. Tout comme l’Union nationale des arbitres de football (Unaf) et le District de l’Hérault. « Il faut marquer le coup contre ce ou ces joueurs incriminés. Nous ne pouvons plus continuer comme cela, nous devons soutenir nos arbitres », insiste auprès de Midi Libre David Blattes. Dans cette affaire, pour laquelle « une enquête judiciaire est en cours », les joueurs impliqués ainsi que le club de Marseillan, risquent gros. Outre la sanction pénale, les suspects encourent la radiation et le club une lourde amende. Comme le souligne le quotidien régional, depuis le 1er octobre, les arbitres sont dans l’obligation de contrôler le pass sanitaire de tous les joueurs, qu’ils soient mineurs ou majeurs.

Bravo aux maghrébins de Marseillan pour avoir fait le travail des Français.

Commentez l’article sur EELB.su