Home / Les dernières actualités / Avec Call of Duty Vanguard, libérez l’Europe des Nazis avec des gouines marron et des noirs transgenres !

Avec Call of Duty Vanguard, libérez l’Europe des Nazis avec des gouines marron et des noirs transgenres !

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 octobre 2021

 

Est-ce que vous allez acheter Call of Duty Vanguard ?

Il est disponible en pré-commande.

Vous allez incarner les femmes fortes et indépendantes marron et les noirs qui ont libéré l’Europe des Nazis (l’Europe était colonisée par des Blancs).

Il y a quand même un mâle blanc mais il est cancelled.

Les jeux vidéos, au même titre que les films ou la musique, façonnent l’imaginaire de ceux qui y sont exposés. La prise de contrôle du narratif dans cette industrie a été la priorité absolue des féministes ces dernières années.

Vous avez sous les yeux le résultat.

Les grandes franchises deviennent maintenant des relais culturels du wokisme judéo-dégénératif qui suppure des campus américains.

Quand j’étais gamin, tous les films des années 60-70 diffusés à la télé représentaient le libérateur US comme un beau gosse blanc à lunettes roulant en jeep.

L’archétype du soldat était comme ça : un mâle alpha aryen digne du Troisième Reich mais qui combattait pour la démocratie en mâchant du chewing-gum.

A l’époque, les gosses jouaient avec des petits soldats achetés pour quelques francs au supermarché. Il y en avait systématiquement dans toutes les grandes surfaces. Les Américains étaient le modèle par défaut, mais on pouvait parfois trouver des Allemands voire des Anglais.

Un kit comportait un sous-officier à jumelles, un fantassin lanceur de grenades, un fantassin avec un bazooka, un mitrailleur avec sa Browning calibre .50, un lance-flamme et aussi des sacs de sable.

J’en avais même un « made in Israël », la première fois que j’ai vu ce nom quelque part.

Mes petits soldats allemands étaient déjà mes préférés. J’avais mis la main sur une série assez rare, très bien faite.

De nos jours ils font des trucs ultra chiadés, surtout les marques génériques de légos, mais ce n’est pas pareil. Il doit y avoir toutes les unités possibles du Troisième Reich.

J’aurais tué pour avoir ça étant gosse.

En tout cas à l’époque, il n’y avait pas de gouines métisses, ni de travelos dans l’armée américaine. Pas même de nègres.

Dans l’absolu, c’est plutôt drôle. Les braves goyim anglo-américains, après avoir envahi l’Europe pour détruire le Troisième Reich, sont rapidement effacés de l’histoire officielle de la Seconde Guerre Mondiale pour être remplacés par des transgenres latinos et des lesbiennes négroïdes décolorées.

Les Zoomers américains apprendront que l’Europe noire a été libérée de l’occupation blanche par des métis à dreadlocks sous thérapie hormonale et des féministes mexicaines.

Battle of the Bulge NiggerWerfer Edition

On aurait dû informer les intéressés avant qu’ils aillent mourir en Normandie pour que leurs petits-enfants soient génocidés par les juifs qu’ils allaient libérer des « camps de la mort ».

Ils auraient sûrement fait demi-tour.

Dans le futur, n’importe qui voudra jouer avec des persos blancs devra choisir les Allemands parce que BLANC = NAZIS PAR DEFAUT, lol.

Dialectiquement, c’est excellent en fait parce que l’Allemagne NS était effectivement le seul pays qui combattait explicitement au nom du racisme blanc.

J’ai toujours vu le Troisième Reich comme les gentils hyper stylés. A côté, le flonflon franchouille lorrain et les pioupious, ça fait plutôt bourrée campagnarde pot-au-feu. Alors aujourd’hui avec les mulâtres indo-réunionnais et les nègres, c’est rédhibitoire, je ne me sens pas concerné.

Personne ne peut égaler la classe des Waffen SS.

En général, personne ne peut égaler un uniforme noir à tête de mort. C’est simplement trop parfait.

En tout cas, plus vite vous vous ferez à l’idée de votre nouvelle assignation au national-socialisme en votre qualité de sale blanc, mieux vous vous sentirez dans votre peau au quotidien.

Commentez l’article sur EELB.su